Être surendetté signifie être dans l’impossibilité de « faire face à l’ensemble de ses dettes non professionnelles exigibles ou à échoir » selon l’article L331-1 du Code de la Consommation. A l’heure actuelle, bon nombre de ménage ont une obligation débitrice excédant leur capacité de remboursement.

Quelles en sont les causes principales ?

L’identification des causes d’un surendettement est la première étape vers la résolution du problème. Il faut avant tout savoir qu’il existe deux types de surendettement : passif et actif.

Les origines du surendettement passif, également qualifié d’objectif, ne proviennent pas directement de la personne endettée.  La détresse financière est née à partir de nombreux événements indépendants de la volonté du concerné. Il peut s’agir :

  • D’une crise économique qui entraîne une baisse effective du pouvoir d’achat ;
  • D’un chômage forcé à cause d’une entreprise qui ferme ses portes ;
  • De malheureux événements familiaux comme : un divorce, un décès, un proche très malade qui a besoin d’un traitement très coûteux…

Le surendettement actif, quant à lui, est généré par :

  • Une gestion non avantageuse du budget familial ;
  • La signature d’un trop grand nombre de crédits ;
  • Des dépenses futiles multiples ;
  • Une addiction (drogue, alcool, jeux d’argent).

Sortir du surendettement, difficile mais pas impossible

Pour arranger la situation, le particulier en détresse a besoin d’une aide extérieure. Bien qu’il ne soit  pas évident de remédier aux causes objectives, il est tout à fait possible de modifier les comportements.

Si vous faites face à une détresse financière aussi conséquente, voici quelques recommandations :

  • Apprenez à mieux gérer votre budget familial en suivant des cours ou des formations ;
  • Consultez votre banquier et demandez un rééchelonnement de vos dettes ;
  • Demandez l’accompagnement et les conseils d’une assistante sociale ;
  • Si vous êtes un acheteur compulsif, approchez des associations qui luttent contre cette maladie ;
  • N’hésitez pas à faire une introspection, à recourir aux services d’un psychothérapeute pour mieux appréhender votre situation.

Si malgré de nombreux efforts vous ne réussissez pas à vous en sortir, il vous est conseillé de déposer un dossier auprès de la commission de surendettement.  Il s’agit d’une procédure légale. 

Rééchelonnement des dettes, qu’est-ce-que c’est ?

Le rééchelonnement des dettes est destiné aux particuliers éprouvant des difficultés à régler leur dette. Il permet de diminuer significativement le montant des échéances. Cependant, cette réduction va de pair avec un allongement de la période de remboursement.

Il faut noter que cette faveur est accordée uniquement aux débiteurs en véritable situation de détresse financière. Afin de pouvoir profiter d’un rééchelonnement de ses dettes, un doit être capable de prouver sa bonne foi. S’il réussit, il pourra bénéficier d’une réduction ou d’une suppression de ses échéances pendant une période de deux ans.