Quelles personnes ou quelles entités peuvent consulter le FICP ? 

Toute une foule d’acteurs financiers consultent le FICP. À savoir, les établissements de prêt, les sociétés de tiers financement ainsi que les organismes de microcrédit. En résumé, toutes les institutions financières susceptibles d’attribuer un crédit ou un moyen de paiement.

Par ailleurs, tout particulier désirant savoir s’il y figure peut y avoir accès en effectuant une demande auprès Banque de France. Comment procéder ? Un interdit bancaire souhaitant y accéder peut :

  • envoyer une demande en ligne
  • Demander un rendez-vous et se présenter ensuite dans une des agences de la Banque de France;
  • Faire parvenir un courrier à la succursale départementale à proximité de son domicile.

Pour quelles raisons consulter le FICP ?

Les entités financières demandent à voir le FICP pour de nombreux motifs, dont entre autres, se protéger contre les mauvais payeurs. Pour un potentiel interdit bancaire, l’examiner permet de :

  • déterminer sa situation au FICP
  • Connaître l’identité du déclarant
  • Savoir à cause de quel incident de paiement il y est inscrit
  • Prendre connaissance des moyens de régularisation de son inscription
  • Savoir quand le fichage s’achèvera

Quels incidents de paiement valent un fichage FICP ?

Ne pas rembourser à temps ses mensualités est la cause principale d’un fichage FICP. On parle ici de plus de 60 jours, c’est-à-dire deux mensualités consécutives non payées. Vous êtes également susceptible d’être inscrit si vous n’avez pas respecté votre autorisation de découvert et devez plus de 500 euros à votre organisme prêteur. Tout cela 60 jours après la mise en demeure. L’institution financière a alors le choix entre entamer une procédure judiciaire contre vous ou réclamer le capital restant dû. En d’autres mots, prononcer la « déchéance de terme ».

Autre cas de figure, c’est vous qui approcher directement la Banque de France en déposant un dossier de surendettement. Le fichage prend alors immédiatement effet. Attention, cette action peut avoir de lourdes conséquences s’étalant sur plusieurs années.

Combien de temps peut-on être fiché ?

Le fichage pour un retard de remboursement s’étale sur une durée de 5 ans. Cependant, il est possible d’obtenir une radiation par anticipation si la dette est réglée en totalité avant ces 5 années.

La considération de la situation du particulier est prise en compte quand un dossier de surendettement est déposé. La durée de la période de fichage peut alors aller jusqu’à 8 ans suivant les éléments du dossier et le plan de remboursement conventionnel établi.

Toujours dans le cas d’une soumission de dossier, Il existe deux cas où le particulier écope de 5 années obligatoires de fichage. Le premier s’il est concerné par un jugement de faillite civile et le second s’il a fait l’objet d’une procédure de rétablissement personnel.

Comment retirer son nom de la liste du FICP ?

Pour ne plus être fiché au FICP il suffit de rembourser toutes ses dettes. Malheureusement, pour bon nombre d’interdit bancaire s’acquitter de leur dette relève presque de l’impossible sans l’obtention d’un emprunt. Fort heureusement, il existe des prêts pour les fichés FICP dont le crédit hypothécaire, le prêt sur gage, le crédit octroyé à l’étranger et le microcrédit social.

Au cas où un particulier est encore inscrit dans le FICP alors qu’il ne se considère plus comme endetté, il lui est recommandé de :

  • Vérifier s’il a réellement réglé tous ses créanciers ;
  • Attendre 2 mois pour rendre effectif le défrichage ;

Soumettre des demandes de crédits dans des organismes de crédit avec lesquels il n’a pas encore traité auparavant.